TOULOUSE-LAUTREC  

                                                                                                                                                                      Derrière les toiles d’Henri de Toulouse-Lautrec se cachait un personnage complexe. N’hésitant pas à jouer de son infirmité, il avait su se créer une place à part au centre de l’exubérance du Paris de la fin du 19e siècle. Pour beaucoup, il était celui qui avait su capter l’ambiance bohème des cabarets et de leurs coulisses. Avec cette grande rétrospective, la première depuis 25 ans, le Grand Palais invite les visiteurs à se plonger dans les œuvres les plus célèbres de Toulouse-Lautrec.

Mercredi 13 novembre à10h15

Rendez-vous : Musée Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris.

 Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.

Prix : 28€.

 

L’AGE D’OR DE LA PEINTURE ANGLAISE
Le Musée du Luxembourg consacre une exposition à l'âge d’or de la peinture anglaise et aux débuts de la Royal Arts Academy. Gainsborough, Reynolds, Turner sont ainsi à redécouvrir dans un beau parcours.

Le Musée nous présente les plus belles œuvres anglaises de la seconde partie du XVIIIe siècle, mais aussi comment la figuration narrative s'est développée après cet âge d'or avec les travaux d’Henri Fuseli, de John Martin, de P.J. De Loutherbourg et de J.M.W. Turner, qui se lancèrent dans la représentation de l’imaginaire.
Les œuvres présentées proviennent en partie des collections de la Tate à Londres.

Lundi 25 novembre à 10h15.                                                                                                                                                                                                                                                                                   Rendez-vous : Musée du Luxembourg, 9 rue de Vaugirard, 75006 Paris.                                                                                                                                                                                           Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.                                                                                                       Prix : 27€.                                                                                                                                                                   

 

VILHELM HAMMERSHOI
Au printemps 2019, le grand maître de la peinture danoise, Vilhelm Hammershøi (1864-1916) sera à l'honneur au Musée Jacquemart-André. Pour la première fois depuis 20 ans, les oeuvres mystérieuses et poétiques du peintre seront réunies à Paris. Découvert à Paris et à New York en 1997 lors de l’exposition au musée d’Orsay et au Guggenheim Museum, Hammershøi fascine par ses peintures représentant des intérieurs vides et subtils ou faisant figurer la silhouette d’une femme de dos, dans des gammes de gris et de blanc.


Mardi 2 avril 2019 à 9h45

Rendez-vous : Musée Jacquemart André, 158 Bd Haussmann 75008 Paris.


Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée dEtat.


Prix 24€.

LE MODÈLE NOIR DE GÉRICAULT À MATISSE
En adoptant une approche multidisciplinaire, entre histoire de l'art et histoire des idées, cette exposition se penche sur des problématiques esthétiques, politiques, sociales et raciales ainsi que sur l'imaginaire que révèle la représentation des figures noires dans les arts visuels, de l'abolition de l'esclavage en France (1794) à nos jours.

Vendredi 5 avril 2019 à 9h50.

Rendez-vous : Musée d’Orsay, porte B, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007 Paris.


Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée dEtat.


Prix 24€.

FERNAND KHNOPFF (1858-1921) AU PETIT PALAIS                                                                                                                           Artiste rare, le maître du Symbolisme belge n’a pas bénéficié de rétrospective à Paris depuis près de quarante ans.
L’exposition rassemblera une centaine de pièces emblématiques de l’esthétique complexe de Fernand Khnopff, peintre, dessinateur, graveur, sculpteur et metteur en scène de son œuvre. L’artiste joue avec les thèmes, du portrait aux souvenirs oniriques, du fantasme au nu, et invite à la rêverie et à une réflexion sur l’identité.

 Vendredi 8 février 2019 à 11h15.


Rendez-vous : Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris.


Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.


Prix 24€.

TSUGUHARU FOUJITA
Tsuguharu Foujita (1886-1968) est né au Japon, il s’est formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Tokyo. A l’âge de 26 ans, il décida de se rendre en France. Il devint alors un des artistes majeurs de l’Ecole de Paris. En 1939, il quitta Paris pour un long voyage en Amérique du Sud puis retour dans son pays natal, via les Etats-Unis.
L’exposition présentée en juin 2018 s’achève avec son départ en Amérique Latine en décembre 1931.
L’exposition qui aura lieu à la Maison de la Culture du Japon à Paris va constituer une belle opportunité pour le public français de découvrir une quarantaine d’œuvres de l’artiste, issues pour la plupart de collections publiques et privées japonaises exposées pour la 1ère fois en France. Ces œuvres emblématiques du travail de Foujita illustreront les voyages des années 1930-40, en Amérique latine, au Japon, en Chine et en Asie du Sud-Est. L’exposition permettra ainsi de présenter 60 ans de création d’une œuvre riche et singulière.

Vendredi 15 février 2019 à14h.

Rendez-vous : Maison de la Culture du Japon, 10bis quai Branly 75015 Paris.

Par Josseline Cometto. Historienne de l’art diplômée de l’Ecole du Louvre.

Prix 14€.

LE CUBISME
Pour la première fois en France depuis 1953, le Centre Pompidou consacre une exposition au cubisme au travers d’un vaste panorama de l’histoire du mouvement à Paris entre 1907 et 1917. L’originalité du projet consiste à élargir la vision traditionnellement concentrée sur les grands noms du mouvement, Georges Braque, Juan Gris, Fernand Léger et Pablo Picasso, aux cubistes secondaires, comme Gleizes et Metzinger, ou différents tels Robert et Sonia Delaunay, Marcel Duchamp ou Francis Picabia, qui exposaient dans les salons officiels parisiens lorsque les pionniers réservaient leurs créations …

Mercredi 16 janvier 2019 à 10h45.

Rendez-vous : Centre Pompidou, place Georges Pompidou, 75004 Paris.

Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.


Prix 24€.

 

 

GIACOMETTI

Après les importantes rétrospectives dédiées à Rodin ainsi qu’à César, la rentrée artistique proposera une autre immense figure de la sculpture moderne. Inspiré par l’art étrusque, inscrit dans son temps et dans les diverses recherches autour du corps, Giacometti reste une figure incontournable de l’art du XXème siècle.

Lundi 19 novembre 2018 à 13h.                                                                                                                  Rendez-vous : Musée Maillol, 59 rue de Grenelle 75007 Paris.                                                                                                                                                                                 Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.                                                                                  Prix : 24€. 

À l’automne 2018, le Musée Jacquemart-André organise une exposition consacrée à Caravage (1571–1610), figure emblématique de la peinture italienne du XVIIe siècle. Pour cet évènement unique, près de 10 chefs-d’œuvre de l’artiste, provenant des plus grands musées italiens, seront réunis à titre exceptionnel en France. 21 septembre au 28 janvier 2019

Ces toiles extraordinaires permettront de retracer la carrière romaine de Caravage (1592–1606) jusqu’à l’exil. Elles dialogueront avec les œuvres d’illustres contemporains, comme le Cavalier d’Arpin, Annibal Carrache, Orazio Gentileschi, Giovanni Baglione ou Ribera, afin de dévoiler toute l’étendue du génie novateur de Caravage et de rendre compte de l’effervescence artistique qui régnait alors dans la Cité éternelle.

Mercredi 12 décembre 2018 à 10h30.

Rendez-vous : Musée Jacquemart-André, 158 Bd Haussmann 75008 Paris. Par Josseline Cometto.

Prix : 28€.

Au même titre que Magritte, Dali ou même Max Ernst, Joan Miro est un peintre surréaliste. Né à Barcelone à la fin du XIXème siècle, son parcours riche et original fait de l’artiste une des figures les plus connues de l’art moderne. Le Grand Palais organise à cette occasion une remarquable exposition.

Lundi 3 décembre 2018à 12h.                                                                                                        

Rendez-vous : Musée du Grand Palais, 3 avenue du général Eisenhower 75008 Paris.

Par Karin de Cassini, Conférencière diplômée d’Etat.                                                                                     Prix : 28€.