Lundi 4 juin 2018 à10h45.

FOUJITA

Tsugouharu Foujita, peintre japonais, a vécu longuement en France. Il a fréquenté Montparnasse durant les « Années Folles ». Son œuvre est diverse, ses sources d’inspiration multiple : le Peintre des femmes, des enfants, des chats. ….Il s’est souvent mis en scène dans de nombreux autoportraits. Il fut aussi le peintre des grandes compositions. Il a su faire la synthèse des influences orientales de sa formation au Japon et de celles occidentales.

L’exposition permettra de rendre compte d’une œuvre éclectique et très personnelle.

Rendez-vous : Musée Maillol, 59 rue de Grenelle 75007 Paris.

Par Josseline Cometto. Prix 23€.

Vendredi 8 juin 2018 à 9h40.    

LE MUSÉE YVES SAINT LAURENT 

Un musée pour rendre compte du génie créatif du couturier mais également du processus de création d’une collection haute couture. Des dizaines de vêtements sont présentés, une sélection qui tournera parmi des milliers de pièces. Les visiteurs du musée pourront admirer, dans un premier temps, la collection historique de 1962, c’est-à-dire la première.

La visite permettra de pénétrer dans le saint des saints : le bureau-studio d’Yves Saint Laurent.

Rendez-vous : Fondation Pierre Bergé, Espace Yves Saint Laurent, 5 avenue Marceau, 75116 Paris.

Par Josseline Cometto. Prix 23€.

                                                                                                                          

Mercredi 4 avril 2018 à 11h45.                                                                                                                            

CHAGALL-MALÉVITCH-EL LISSITZKY (1918-1922)

Trois avant-gardistes de l’école de Vitebsk.

Entre 1918 et 1922, les artistes russes ont développé une avant-garde particulièrement dynamique. Elle va se mettre spontanément au service de la nouvelle société en train de se construire «  un art nouveau pour un homme nouveau dans une nouvelle société ».

La révolution c’est la destruction d’un ancien monde, pour créer un monde nouveau.

Ces trois artistes présentés à Beaubourg sont emblématiques de cette période.

Rendez-vous : Musée Georges Pompidou place Georges Pompidou, 75004 Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 25 €.

Vendredi 23 mars 2018 à 11h15.

CÉSAR

Il y a vingt ans mourait César, l’un des plus illustres et des plus méconnus artistes de son temps. Illustre dès l’âge de 25 ans, lorsque, « monté » à Paris en 1944, il a mis au point sa technique des « fers soudés ».     

Rendez-vous : Musée Georges Pompidou, place Georges Pompidou, 75004 Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 25€.

Vendredi 12 janvier 2018 à12h.

LE JARDIN SECRET DES HANSEN

Homme d’affaires danois passionné d’art, esprit indépendant et visionnaire, Wilhelm Hansen et son épouse Henny assemblent en seulement deux ans entre 1916 et 1918 une collection unique en Europe : œuvres représentatives de l’impressionnisme et du post-impressionnisme de la seconde moitié du XIXe et du début du XXe siècle. Une sélection de plus de 40 tableaux de la collection d’Ordrupgaard est présentée pour la première fois à Paris, au Musée Jacquemart-André.                                                                                                                                                                                             De Corot à Cézanne et Matisse, en passant par les paysages changeants de Monet, Pissarro, Sisley et les doux portraits de Renoir, Morisot ou Gonzalès, l’exposition permettra de découvrir des trésors peu connus en France. Seront également mis à l’honneur des artistes aussi emblématiques que Degas, Manet ou Courbet, avant un final consacré à l’art vibrant et sensuel de Gauguin.

Rendez-vous : Musée Jacquemart André, 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Par Karin de Cassini. Prix 25€.

PAUL GAUGUIN

Paul Gauguin (1848-1903) est l’un des peintres français majeurs du XIXe siècle et l’un des plus importants précurseurs de l’art moderne. L’exposition du Grand Palais retrace son étonnante carrière, dans laquelle il a exploré les arts les plus divers : peinture, dessin, gravure, sculpture, céramique, etc.

Mercredi 18 octobre à 12h15

Rendez-vous : 3 avenue du Général Eisenhower 75008Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 25€. 

CHRISTIAN DIOR

À l’occasion de l’anniversaire marquant les 70 ans de la création de la maison Christian Dior en 1947, le musée des Arts décoratifs dédie une exposition, à la personnalité remarquable de Christian Dior (1905-1957) à la part majeure qu’il a jouée dans l’histoire de la mode, ainsi qu’à son héritage esthétique et culturel depuis sa disparition.

Plus de 400 robes parmi les plus belles créations de la maison Christian Dior de 1947 à nos jours seront mises en lumière.

Mercredi 8 novembre à 10h00.                                                                                                        

Rendez-vous : Musée des Arts Décoratifs 107 rue de Rivoli75001 Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 23€.

DERAIN, BALTHUS, GIACOMETTI. UNE AMITIÉ ARTISTIQUE

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris propose une exposition inédite explorant la relation entre trois artistes majeurs du XXe siècle: Derain, Balthus et Giacometti.

Avec près de 200 œuvres, elle retrace les moments marquants de cette amitié artistique. Bien au-delà d’une admiration réciproque et d’une véritable affection dont ils témoigneront tout au long de leur propre vie, c’est une profonde communauté esthétique qui les réunit.

Vendredi 6 octobre à 10h.

Rendez-vous : Musée d’Art moderne, 11 avenue du président Wilson, 75116 Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 22 €.

FRANÇOIS 1ier ET LA PEINTURE DES PAYS-BAS  

Si le goût de François Ier pour l’art italien est bien connu et son mécénat essentiellement identifié à la création du foyer italianisant de Fontainebleau, son règne ne s’inscrit pas moins ans une tradition très vivace d’implantation en France d’artistes issus des Pays-Bas. François Ier s’est donc aussi entouré de peintres néerlandais, souvent spécialisés dans le portrait (Jean Clouet, Corneille de La Haye, Joos van Cleve). Il a abondamment acheté tapisseries, pièces d’orfèvrerie et tableaux flamands.                                                                                                                                

Rendez-vous : le 1ier décembre 2017 à 11h.

sortie du métro « Palais Royal » sur la place du Palais Royal, 75001 Paris

Par Karin de Cassin. Prix 27€

DADA ET L’ART AFRICAIN

Cette année est aux couleurs de l’Afrique. Après la remarquable exposition du musée du Quai Branly confrontant Picasso et les arts africains, c’est autour du célèbre mouvement Dada que se déploie à l’Orangerie à nouveau la comparaison. Nous découvrirons ainsi comment, au début du siècle, les artistes modernes ont su tirer du vaste éventail des arts premiers leurs nouvelles sources d’inspiration… 

Le 20 décembre à 14h30

Rendez-vous : Musée de l’Orangerie, Jardin des Tuileries,  75001 Paris.

Par Karin de Cassini. Prix 21 €.